KiSS ThiS GiRl...

22 juillet 2012

No comment -3-

mj

Posté par Lynda Douda à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 juin 2012

Le foot, c'est du flan !

J'ai hésité. Finalement ce n'était peut être pas dû au Flanby. Peut être que c'était à cause d'eux. Eux, les mecs de l'équipe de France de foot.

Levée à 2h30 du mat, sueurs froides, mal au ventre, la gerbe au bord de la gorge. Je ne vais pas entrer dans les détails, mais pour une fois j'étais contente d'avoir une minuscule salle de bain et d'avoir le lavabo si proche des toilettes. Attention, les détails vont être gores...les fesses sur les chiottes et la tête dans le lavabo à examiner ce qui venait de sortir de ma bouche, je me demandais "mais pourquoi ? qu'est ce ? du Flanby ? mais ça périme le Flanby ?". C'était pas le moment pour une intox' alimentaire. Mais déjà, y a t-il des moments pour les intox' alimentaires ? Alors, le Flanby il en a pris pour son grade. Insulté de "périmé" de "vieux flan de merde" et d'autres noms d'oiseaux. C'est con un Flanby, c'est flasque, c'est trop sucré et ça file la gastro à 2h du mat.

Mais après mûres réflexions, et surtout après avoir fait une bonne grasse mat' pour récupérer de mes péripéties de la nuit, j'ai voulu lui laisser le bénéfice du doute à ce flan. Peut être qu'il n'y était pour rien, peut être que la gerbe m'a été donnée par quelque chose de plus...de plus sportif ! Mais oui, c'est ça. Si j'ai gerbé tripes et boyaux (bein quoi, c'est la nature...) c'est parce que "les hommes de Laurent Blanc" m'ont foutu le cafard à jouer comme de la merde et à se comporter comme de la merde aussi. C'est un coup à filer la gastro, la preuve.

Prenez 11 mecs qui ont la grosse tête, 11 mecs qui ont un égo surdimensionné et un compte en banque aux mêmes proportions et dites leur de faire les stars sur le terrain. Pas de jouer, juste faire les stars. Et ça donne ce qu'on a vu hier. Et la dernière fois avec la Suède. Et l'autre fois en Afrique du Sud...

Je m'en tape du foot, mais j'aurais aimé rêver un peu. Aimé oublier la crise, les grèves, la perte du triple A, la baisse du pouvoir d'achat, Nadine Morano...oublier toutes ces conneries. Et faire la fête, être portée par un enthousiasme général. Mais 11 types (plus les remplaçants) en ont décidé autrement, parce qu'ils ne s'aiment pas et qu'il préfèrent être en compagnie de Zahia plutôt que de faire ce pour quoi ils sont payé des millions.

Moi, à mon taf, si je n'atteins pas les objectifs, je n'ai ni primes, ni augmentations. C'est à peine si on me paye. Mais eux, non seulement ils ne font pas leur taf, mais en plus de ça, ils vont repartir les poches pleines ! Ah oui, ça, ça donne mal au bide ! Je sens que ça revient...

Alors, si depuis le début de l'Euro 2012, vous avez chopé la gastro, sachez que ce championnat n'y ai pas pour rien (ou bien y est pour quelque chose...j'ai hésité entre ces deux phrases). Inutile d'accuser la crevette chelou de chez le Chinois du coin ou bien l'oeuf poché qui datait de la semaine dernière. Les vrais responsables ce sont Nasri, Lloris, Benzema, Blanc et toute la clique ! En plus de foutre les boules, ils foutent la gerbe. Je sais que je suis dure, mais c'est moi qui a souffert all the night (compatissez) !

Quand je pense que j'ai accusé un innocent Flanby. Déjà, c'est scientifiquement impossible de choper une intox' avec un flan. C'est tellement chimique et improbable comme truc, que même les microbes n'arrivent pas à le traverser. Alors que l'équipe de France, elle, est déjà intoxiquée. Par la thune et par la frime.

ps : La prochaine fois, je vous expliquerais comment BHL m'a filé le Chikungunya. Et pas comme vous l'imaginez...

flamby-or-not-flanby

Posté par Lynda Douda à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2012

Nada pour Nadal !

2 heures. C'est le temps que j'ai attendu pour voir un t-shirt. Mais pas n'importe quel t-shirt. Celui de Rafael Nadal.

Tout a commencé quand je me suis levée le matin. Normal quoi. Direction Boulogne-Billancourt pour aller garder les mômes (je suis baby sitter à l'occasion...). Journée ensoleillée...non c'est une blague, temps pourri bien sur. Mais à force, on s'habitue ! Après le baby-sitting, rendez-vous avec une copine pour prendre un pot. La copine en question revenait de Roland Garros, après avoir vu une demie heure de match. Le temps qu'il a fallu à Nadal pour liquider son adversaire Djokovic. D'ailleurs, grosse pensée pour lui qui doit être dégoûté d'avoir perdu.

Bref. Une idée surgit de nos têtes. Parfois, on s'étonne de notre intelligence ma copine et moi. "Et si on attendait un peu à la sortie de Roland Garros pour voir si y'a Nadal qui sort ?!". Ha ouais, bonne idée. Ouais...en théorie.

Un petit groupe de personne attendait à la sortie. Des vigiles ont placé des petites barrières pour nous faire patienter. Des flics sont venus en renforts. Tout l'attirail du parfait pied-de-grutiste.

Je ne suis pas une groupie, je tiens à le dire. L'occasion de voir le numéro 1 mondial de tennis, ayant de surcroît battu un record, se présentait alors je l'ai saisie...presque. Et si j'ai attendu deux heures, ce n'est pas non plus parce que je kiffe Nadal et que je veux me le pécho. C'est juste parce qu'au bout de 3/4 d'heure de "ha une voiture, c'est lui ! ha non c'est des gens pas connus" je n'avais pas envie d'avoir attendu pour rien.

Au bout d'un certain temps, la foule s'est dispersée peu à peu mais nous, on a tenu bon. "Y'a pas moyen on lâche pas l'affaire, on a attendu 1h alors on veut le voir ! On aura pas perdu notre temps pour rien au moins...". Enfin, après une interminable attente (deux heures, non mais vous vous rendez compte ?!! ), une voiture s'est approchée. Vitres teintée bien sur...La voiture s'est arrêtée, les supporters-qui-kiffent-Nadal ainsi que-moi-qui-ne-kiffe-pas-Nadal (j'ai jamais vu un de ses matchs...) nous nous sommes approchés pour le voir. Il a ouvert la vitre de son côté...et devinez de quel côté j'étais moi ?...ouais pas du bon...

Il a signé quelques autographes, serré des mains, et moi j'essayais de le distinguer à travers la vitre teintée et à travers son chauffeur. J'ai tapé au carreau pour qu'il pense au personnes qui étaient de l'autre côté, mais rien, pas même un regard. Fallait être du bon côté de la barrière c'est tout. Malheureusement on ne choisi pas...Au bout de quelques minutes il a tracé pour rentrer dans son hôtel de luxe. La déception. 2 heures d'attente (j'insiste) pour voir un t-shirt blanc et rouge de la marque Nike...et mon reflet sur la vitre (vitres teintées de merde). Si loin mais pourtant si près...

Quel snobinard ce mec. Il aurait quand même pu faire un effort pour les gens qui l'ont attendu deux heures sous une pluie battante et dans le froid...bon ok, il ne pleuvait pas et il ne faisait pas froid mais quand même, ça aurait pu...

2043639_nadal_640x280

Posté par Lynda Douda à 12:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

30 mai 2012

Je suis une poupée de cire...

Sérieux, je ne sais pas pour vous, mais moi les mannequins ça me fait flipper. Je ne parle pas des mannequins vivants, genre Kate-je-mange-que-dalle-Moss, quoique sans maquillage et bourrée elle pourrait effrayer Kadhafi, mais je parle plutôt des mannequins morts qu'on fout dans les vitrines.

Déja, pour commencer, tu peux les croiser 20 fois d'affilé dans un magasin, et bien 20 fois tu vas croire que c'est des vrais gens et tu vas dire "pardon" quand tu vas les bousculer. Et pareil, 20 fois tu te diras "wesh elle a nulle part où s'asseoir cette nana pour se foutre en plein chemin ? Han nan, autant pour moi c'est un mannequin...".

En plus, je sais pas si t'as remarqué, mais les mannequins d'aujourd'hui ne sont pas standards. Ils ont tous une tronche différente.. Fini le mannequin sans expression à qui il manque un bras comme avant chez Tati. Maintenant les nanas sont belles gosses et les mecs ressemblent à 50 Cents. Et le truc de ouf, c'est qu'ils tapent la pause ! Ils doivent être articulés ou un truc dans le genre, mais ils ont la même pause que Lady Gaga ou Paris Hilton.

Un jour, si tu passes devant chez H et M ou bien devant chez Abercrombie (tout dépend de tes moyens...) mate les dans leurs vitrines. Comme ça, ils ont l'air de rien, immobiles, mais en vrai ils ont des têtes à prendre vie et à se jeter sur toi pour te mordre dans le cou. Ça fout la chair de poule, je te dis. Et puis les mannequins nanas, super bien sapées, toutes maigres, sans boutons d'acné, avec les lèvres entrouvertes genre femmes fatales, je suis sûre qu'elles se disent "t'as la rage ? moi je suis mieux sapée que toi, et gratos en plus...et puis je mets du 34, t'as les boules hein..."...

En tout cas, tout ça pour dire que je préfère les mannequins d'avant, ceux qui n'avaient pas de têtes, juste des corps droits inexpressifs. Au moins quand tu les croisais tu savais que ce n'était que de vulgaires présentoires à culottes et tu ne les confondais pas avec une des vendeuses. Mon pire cauchemar serait d'être coincée dans un magasin, le soir, avec pour seule compagnie ces statues-presque-vivantes...brrr

2012-05-26 12

 

Posté par Lynda Douda à 20:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 mai 2012

La règle de 3

Pour savoir si j'ai aimé un film, je m'imagine en train de le revoir. Si dans cette imagination je me vois en train de supplier qu'on me tue, ça veut dire que le film est une belle merde.

Revoir des films plusieurs fois, ça m'est déjà arrivé. Ne jamais revoir un film que j'ai haïs, ça m'est aussi arrivé. Zapper ou quitter la salle pendant un film, alors là pfiou ! j'connais bien.

Je vais donc vous faire une liste de mes 3 films cultes, ainsi que celle des 3 que j'ai détesté regarder. Cette liste n'est pas une référence en matière de films, je préfère vous prévenir d'avance. Ce sont plutôt des films "émotionnels", qui me rappellent un moment donné, une nostalgie...(pour les bons)

3 FILMS TROP MORTELS LEUR RACE (je vais faire un décompte pour mettre un peu de suspense) :

3 - O' Brother, where art thou. Un film que j'ai du voir 50 fois, avec une B.O country-blue-grass que j'adore. Georges Clooney, John Turturro et Tim Blake Nelson y sont à mourir de rire. Ma scène préférée : quand ils se retrouvent dans une cérémonie du Ku Klux Klan et qu'ils ont la peau noire parce qu'ils se sont mis de la suie sur le visage accidentellement. J'aime le côté décalé du film, un peu surréaliste et souvent sans queue ni tête. Les frères Coen, comme je les aime.

o-brother-2000-10-g

2 - La trilogie Retour vers le futur. J'adore. Ça me rappelle quand j'étais petite et qu'on louait des films pour les regarder en famille. Dans le noir, comme au cinéma. A chaque fois que ça passe à la télé, je ne peux pas m'empêcher de regarder. Comme si je les redécouvrais à chaque fois. J'ai une petite préférence pour le 1er volet ainsi que pour le 3ème. Ma réplique culte "McFlyyyyy". Et puis "nom d'un pépin de la pomme de Newton ! " tant qu'à faire...Nom de Zeus !!!

Retour-vers-le-futur

1 - Dirty Dancing...haaaa Dirty Dancing..."On laisse pas Bébé dans un coin". C'est juste mon film culte. Celui que j'ai du voir au moins 562 fois, celui que je connais par coeur, celui que je mets quand je suis déprimée, celui qui fait que moi aussi j'ai envie de danser avec Patrick Swayze. Même s'il est mort (deuil de 3 jours quand je l'ai appris). Ne me demandez pas pourquoi je l'aime tant, je n'en sais rien. Peut-être à cause de l'histoire à dormir debout, ou bien à cause des répliques merdiques du style "Arrête de courir après ton destin comme un cheval sauvage" ou "Je l'ai aidé à porter les pastèques...bein quoi c'est pas un crime de porter des pastèques...". Aller une dernière pour la route : "l'homme est un loup pour l'homme, et surtout pour la femme...".

dirty-dancing___

3 FILMS MERDIQUES A EN PLEURER (ou presque).

3 - Into the Wild. J'ai détesté ce film. Pourtant il était prometteur, les critiques étaient excellentes...mais je me suis emmerdé à en mourir. Pendant ce film, je m'imaginais en train de le revoir du début (générique compris) et là je me suis dit "je crois que ça ne va pas être possible". Peut être que j'étais pas en condition à ce moment là, peut être qu'à un autre moment je l'aurais apprécié, mais là, même en parler ça me gave. Au suivant...

IntoTheWild4

2 - Grease. Voir John Travolta bouger son derrière dans ses jeans moulax, ça m'insupporte. L'écouter chanter avec sa voix de crécelle encore pire. Quand ça passe à la télé, j'ai juste envie de prendre un cacheton et faire mon testament. Beurk.

grease

1 - Valhalla rising, le Guerrier Silencieux. Ha ça, pour être silencieux...Un des pires films de ma vie. Un traumatisme cinématographie. Le cinéma était bondé, les gens partaient un à un, et moi je les enviais. J'étais au milieu d'une rangée, coincée entre des gens qui avaient l'air d'adorer. A ce moment, j'ai compris pourquoi un mauvais film était aussi appelé "un navet". La pire scène : en fait, tout est pire...Si un jour on voulait me soutirer des informations quelconques avec pour objet de torture le matage de ce film, j'avouerais. N'importe quoi, mais j'avouerais. Le vol de Joconde ? c'est moi. Pas encore volée ? je comptais le faire...

valhalla_rising

(Voilà pour mon sujet "imposé" par Liwymi.)

Posté par Lynda Douda à 19:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


07 mai 2012

No comment -3-

holl

Posté par Lynda Douda à 15:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

06 mai 2012

Un sourcil au poil !

Mes sourcils reprennent enfin du poil de la bête. Après plus d'un mois de dépression capillaire, ça y est ça repousse enfin.

Pour la petite histoire, je suis passée entre les mains d'une esthéticienne qui aurait mieux fait de ne pas en faire son métier. Et plutôt devenir déménageuse ou bien démolisseuse de l'extrême. Elle a niqué l'épilation de mes sourcils (je ne voulais pas être vulgaire pourtant) et je me suis retrouvée avec des trous partout. J'ai failli me retrouver avec les sourcils de Loana. Mon pire cauchemar.

Du coup, là ça revient à la normale. Doucement mais sûrement. Bon, j'en suis pas encore au stade où je peux dire qu'ils ont une jolie forme, qu'ils re-ressemblent à ceux que j'avais jadis. Je dirais même qu'ils ne ressemblent à rien et n'ont aucune forme humaine. Mais l'essentiel, c'est que ça repousse.

La France est sûrement en plein changement, et la meuf elle nous parle de ses sourcils...Bein oui, faut bien parler d'autre chose quand même. On nous tanne avec ces élections, on en parle à tous les repas, les non-repas, sous la douche, aux chiottes, la nuit pendant notre sommeil. C'est clair que c'est important mais mes sourcils ont autant d'importance. Les élections vont changer la face de la France, mes sourcils vont changer MA face. Et si je veux être bien dans ma vie, dans mon pays, il faut que je me sente bien dans mes poils. Et quand je ne suis pas bien, je fais des trucs pas bien. Je brûle des voiture et casse des abribus. Bref, je fais partie de la France qui sabotte la France-qui-travaille. Pour moi, le monde devient un jeu d'arcade...

Bon aller, H-2 avant les résultats des élections présidentielle de la France française républicaine. Soit on sombre, soit...on sombre !

Chers compatriotes, vive la France, vive la République et vive les sourcils nickels !

me

Posté par Lynda Douda à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 mai 2012

1er mai

Travailler le 1er mai devrait être strictement interdit par la loi. La loi républicaine ou bien la loi divine. Un truc du genre "que la foudre s'abatte sur ceux qui travaillent un 1er mai !". Le 1er mai devrait être déclaré comme un jour "mort". Un jour où tout est fermé, même les pompiers. Tout le monde reste chez lui jouer aux cartes ou bien regarder un dvd et on en parle plus, c'est normal c'est la fête du travail (bordel).

Tout comme une certaine catégorie de la population, aujourd'hui, au lieu d'être en train de fêter le travail en ne travaillant pas, je suis au boulot. Si ça c'est pas la loose. En plus, il fait moche, il pleut, il grêle, il vente. Et tout ça pour encore mieux déprimer.

Pour m'occuper (hé oui c'est ça le comble : je me suis déplacée au bureau un jour férié et tout ça pour me faire chier) et déprimer encore plus, je suis en train de lire l'actualité sur le site number one en matière d'infos et de crédibilité : Yahoo Actualités

Yahoo Actualités c'est passionnant. J'y apprends des trucs tous les jours. Ce matin, par exemple, j'ai appris que Claire Chazal et Laurence Ferrari se sont fightées le jour du résultat du 1er tour des élections présidentielles. Passionnant. Encore plus intéressant, Whitney Houston et Michael Jackson auraient eu une liaison (de leur vivant, pas au ciel). Mieux, François Hollande perd un point et Sarko en gagne un (bein oui fallait bien qu'il aille quelque part ce point...). Mais mon "actu" préférée c'est celle concernant une certaine personne (dont je ne citerais pas le nom pour pas entrer dans son jeu de "buzz") qui déclare qu'elle quitterait la France si François Hollande est élu président. Si ça c'est pas de l'actualité, de la vraie ! Ils ont raison chez Yahoo, il faut informer les citoyens français. Et combler les pages vides. D'ailleurs, ça m'étonne qu'il n'y ait pas d'article sur le muguet..."Les vertus thérapeutiques du muguet" ou "d'après une étude australienne, offrir du muguet ferait du bien à la personne qui reçoit le bouquet" ou "Lilianne Bettencourt peut s'offrir du muguet, pas vous". Je vais guetter les titres, je suis sûre que ça va venir dans la journée...

Pour finir, je voudrais faire une spéciale dédicace à tous les travailleurs du 1er mai : les chauffeurs de bus, métro, rer, les animateurs radio, les médecins urgentistes, le flic qui m'a mis une prune ce matin, mes collègues, les pakistanais qui vendent des marrons chauds à la gare de Saint-Denis, le remplaçant de Jean-Pierre Pernault qui va se taper le journal de 13h, les mecs qui font le marché (on les appelle comment ? les marchéistes ?), et j'en oublie pas mal c'est certain ; à vous tous "VRAIS" travailleurs, je compatis et vous soutiens...jusqu'à 17h, parce que c'est l'heure à laquelle je termine le taf.

1er_mai_fete-du-travail_badge

Posté par Lynda Douda à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 avril 2012

C'est Top...Chef !

J'ai enfin pu réaliser un de mes rêves. Manger de la bonne cuisine de chef étoilé. Pour fêter mon anniversaire. C'était à l'Alcazar, dans le VI ème arrondissement.

L'Alcazar a ouvert ses portes aux participants de Top Chef pour que les fans (ou pas) puissent venir y déguster leur cuisine. Pari réussi ! Le resto était blindé de monde, et la cuisine était juste à tomber.

En arrivant devant l'Alcazar, la première personne sur laquelle je tombe...Norbert Tarayre ! Candidat emblématique de cette saison de Top Chef. Mais Norbert, je m'en fiche. Moi, ce que je veux, c'est me péter le bide. Et c'est ce que j'ai fait.

En entrée, j'ai pris un émietté de tourteau avec fruit de la passion, mousse chelou dessus (apparemment au choux-fleur...) et un bout de pain au curcuma (sans trop d'interêt). Recette de Jean-je-ressemble-à-Bruel-avec-mes-veuch.

tourteau

Une copine a pris des asperges vertes, crémeux de brebis aux herbes, avec une vinaigrette-qui-tue-sa-race avec de l'huile de citron et de la crème de vinaigre balsamique. Recette de Cyrille-Zen-qui-porte-bien-son-nom.

entrée Alex

En plat, alors là tenez vous bien, j'ai mangé du bar rôti avec une purée-de-carottes-qui-déchire-sa-race, chicon à l'orange, et un jus doux aux agrumes...un jus comme jamais j'en ai goûté. J'en suis tombée de ma chaise. Cuisiné par le Norbert-de-ces-dames.

platpoiss

Ma cop's a pris de la volaille des Landes aux asperges et crème de morille. Pas une découverte d'après elle...déçue. Plat cuisiné par Jean-Bruel-des-veuchs.

poulet

Le dessert...ha le dessert...!! Pour moi, une poire au caramel au beurre salé. Une tuerie. J'adore le caramel au beurre salé, et là...là...comme dirait De Palmas, j'en rêve encore. Cuisinée par Cyril-re-Zen.

poire

Ma copine a pris une glace pistache, coulant au chocolat et crème à la vanille et au romarin. Une découvert cette petite crème au romarin. Un goût que je ne connaissais pas. Et inventée par Nono (pour les intimes) !

choco

Et pour terminer cet excellent repas, la cerise sur le gâteau :

nono

Hé oui, Nono ! Quand même, le voir déambuler et ne pas l'interpeler ? Jamais. Surtout, il fallait que je lui dise que LiWyMi était archi-fan de lui, qu'elle l'adorait et qu'il lui fallait absolument une photo de lui à mettre sur son blog ;) (j'en ai d'autres si ça t'interesse). Il a été vachement sympa : le même Norbert qu'on a vu à la télé durant ces derniers mois. Le même Norbert qui t'appelle "Maman", qui peux te parler de soutifs, d'amour, de fesses et de bouffe dans la même phrase. Il a été tellement sympa et naturel que j'ai un peu regretté de ne pas l'avoir soutenu lors de l'emission.

Pour ceux et celles qui veulent aller faire un tour dans les cuisines de Top Chef, L'Alcazar continue cette aventure jusqu'au 30 avril ! Peut-être y croiserez vous un Norbert ou une Noémie !

Alcazar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Lynda Douda à 15:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 avril 2012

Aïe Pad

Ce soir, mon article sera un gros bloc de phrases sans paragraphes. Pourquoi ? Non pas que j'ai la flemme de taper sur la touche "à la ligne", mais plutôt parce que je vous écrit via l'iPad et que je ne sais pas comment on fait pour justement aller à la ligne..."ouais la frimeuse, elle a un iPad...". En fait non j'ai pas un iPad, j'ai l'iPad2. Vous êtes jaloux hein ? Même qu'un jour, quand j'aurais de l'argent, j'aurais l' iPad3. Mais ça, c'est pas demain la veille. L'iPad c'est trop mortel. C'est le genre de truc qui, quand on ne l'a pas, nous fait dire des " pfff c'est tout pourri l'iPad, ça sert à rien ! Vraiment, ils savent plus quoi inventer pour nous faire acheter ces capitalistes ! ". Et puis quand tu l as entre les mains, tu ne peux plus t'en passer. Une recette à chercher ? Vite l'iPad ! Une adresse à trouver ? Vite l'iPad ! Une vidéo à regarder ? Vite l'iPad ! Un café ? Vite l'iPad...En plus y'a un machin qui est trop bien avec cette machine, c'est l'application FaceTime. C'est une application qui permet d'appeler un correspondant à l'autre bout de la terre (à condition d'en avoir un) et de pouvoir lui parler tout en le voyant grâce à la petite caméra. Un genre de Skype mais en mille fois mieux, parce qu'en plus on peut se balader avec la tablette. Bon je ne suis pas là pour faire de la pub pour Apple mais quand même, l'iPad c'est trop mortel. À la base je devais écrire un article sur ma voisine qui a des goûts de chiottes, mais là, j'ai plus envie parce que ne pas pouvoir aller à la ligne ça me perturbe. Et puis je pense aussi à vous, ça ne doit pas être drôle de lire un bloc paragraphique dans lequel on ne lit que "iPad iPad iPad...". Donc la voisine qui met à fond du Christophe Maé et du Diam's attendra. Et cette fois, promis y'aura des paragraphes. 

Posté par Lynda Douda à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]