Ce soir, mon article sera un gros bloc de phrases sans paragraphes. Pourquoi ? Non pas que j'ai la flemme de taper sur la touche "à la ligne", mais plutôt parce que je vous écrit via l'iPad et que je ne sais pas comment on fait pour justement aller à la ligne..."ouais la frimeuse, elle a un iPad...". En fait non j'ai pas un iPad, j'ai l'iPad2. Vous êtes jaloux hein ? Même qu'un jour, quand j'aurais de l'argent, j'aurais l' iPad3. Mais ça, c'est pas demain la veille. L'iPad c'est trop mortel. C'est le genre de truc qui, quand on ne l'a pas, nous fait dire des " pfff c'est tout pourri l'iPad, ça sert à rien ! Vraiment, ils savent plus quoi inventer pour nous faire acheter ces capitalistes ! ". Et puis quand tu l as entre les mains, tu ne peux plus t'en passer. Une recette à chercher ? Vite l'iPad ! Une adresse à trouver ? Vite l'iPad ! Une vidéo à regarder ? Vite l'iPad ! Un café ? Vite l'iPad...En plus y'a un machin qui est trop bien avec cette machine, c'est l'application FaceTime. C'est une application qui permet d'appeler un correspondant à l'autre bout de la terre (à condition d'en avoir un) et de pouvoir lui parler tout en le voyant grâce à la petite caméra. Un genre de Skype mais en mille fois mieux, parce qu'en plus on peut se balader avec la tablette. Bon je ne suis pas là pour faire de la pub pour Apple mais quand même, l'iPad c'est trop mortel. À la base je devais écrire un article sur ma voisine qui a des goûts de chiottes, mais là, j'ai plus envie parce que ne pas pouvoir aller à la ligne ça me perturbe. Et puis je pense aussi à vous, ça ne doit pas être drôle de lire un bloc paragraphique dans lequel on ne lit que "iPad iPad iPad...". Donc la voisine qui met à fond du Christophe Maé et du Diam's attendra. Et cette fois, promis y'aura des paragraphes.