Mes sourcils reprennent enfin du poil de la bête. Après plus d'un mois de dépression capillaire, ça y est ça repousse enfin.

Pour la petite histoire, je suis passée entre les mains d'une esthéticienne qui aurait mieux fait de ne pas en faire son métier. Et plutôt devenir déménageuse ou bien démolisseuse de l'extrême. Elle a niqué l'épilation de mes sourcils (je ne voulais pas être vulgaire pourtant) et je me suis retrouvée avec des trous partout. J'ai failli me retrouver avec les sourcils de Loana. Mon pire cauchemar.

Du coup, là ça revient à la normale. Doucement mais sûrement. Bon, j'en suis pas encore au stade où je peux dire qu'ils ont une jolie forme, qu'ils re-ressemblent à ceux que j'avais jadis. Je dirais même qu'ils ne ressemblent à rien et n'ont aucune forme humaine. Mais l'essentiel, c'est que ça repousse.

La France est sûrement en plein changement, et la meuf elle nous parle de ses sourcils...Bein oui, faut bien parler d'autre chose quand même. On nous tanne avec ces élections, on en parle à tous les repas, les non-repas, sous la douche, aux chiottes, la nuit pendant notre sommeil. C'est clair que c'est important mais mes sourcils ont autant d'importance. Les élections vont changer la face de la France, mes sourcils vont changer MA face. Et si je veux être bien dans ma vie, dans mon pays, il faut que je me sente bien dans mes poils. Et quand je ne suis pas bien, je fais des trucs pas bien. Je brûle des voiture et casse des abribus. Bref, je fais partie de la France qui sabotte la France-qui-travaille. Pour moi, le monde devient un jeu d'arcade...

Bon aller, H-2 avant les résultats des élections présidentielle de la France française républicaine. Soit on sombre, soit...on sombre !

Chers compatriotes, vive la France, vive la République et vive les sourcils nickels !

me